Le CBD à été découvert en 1940 par Roger Adams, mais il ne savait pas encore ce qu’il avait trouvé.

Roger Adams était un ancien étudiant de Harvard, et est devenu un brillant biochimiste. Il s’est consacré à la chimie du cannabis.

Un jour, il a séparé cette molécule de la plante, le CBD, sans décrire ce que c’était, ni sa structure chimique.

Des année plus tard des chercheurs se sont rendus compte qu’il était le premier à avoir trouvé et avoir extrait du CBD  de cette plante.

Etant donné qu’il n’y a jamais eu d’écritures concernant le CBD lors de la découverte de M.ADAMS, pouvons-nous dire qu’il a réellement fait cette découverte ?

Le mérite revient  à un scientifique israélien, Monsieur Raphaêl Mechoulam, qui a été le premier à identifier le THC en tant que tel.

C’est également lui qui a découvert le CBD en 1963 à la “Hebrew University of Jerusalem”.

Sans lui, nous ne connaîtrions pas le THC en tant que composant psychoactif dans le cannabis, et le CBD en composant non toxique aux vertus médicales diverses.

A la fin des années 60, les cannabinoïdes isolés ont été testés sur des singes. Ils ont mis beaucoup de temps avant de constater que c’était le THC qui causait les effets sédatifs et intoxicants et non le CBD.

Ensuite, les mécanismes des cannabinoïdes actifs ont été constatés par le Dr Mechoulam ainsi que l’intérêt pour la plante et son potentiel à des fins thérapeutiques.

Au milieu de années 70, une teinture de cannabis autorisée a été publiée (par la British Pharmacopoeia) contenant probablement du CBD dans une huile à spectre complet à des fins thérapeutiques.

Par la suite, une étude a été faite sur 16 personnes souffrant de graves problèmes d’épilepsie. Elle a été menée par le DR Mechoulam et une équipe de chercheurs de la faculté de médecine de Sao Paulo.

Les résultats ont été positifs , l’étude a démontré que les personnes ayant participé ont vu leur état s’améliorer, avec peu ou pas d’effets secondaires.

Ce fut la découverte la plus importante dans l’histoire de la recherche sur le cannabis.

Cependant, malgré les recherches et résultats cliniques probant, aucun soutien pour l’utilisation médicinale du CBD et un silence absolu.

Mais, le 7 octobre 2003, le gouvernement des Etats Unis obtient un brevet sur le CBD ainsi que d’autres cannabinoïdes actifs, à des fins de thérapies neuroprotectrices.

Enfin, le CBD est reconnu par le gouvernement comme médicament efficace.

Connaissez-vous Charlotte Figi ? Elle est née avec une épilepsie chronique grave et rare… “L’épilepsie myoclonque de l’enfance” ou “syndrome Dravet”.

Intraitable par les médicaments contrairement aux autres formes d’épilepsies. Elle pouvait faire jusqu’à 300 crises par semaine.

Et en 2013 un reportage sur CNN a été diffusé, parlant du cas de Charlotte, ses convulsions avaient presque disparu grâce à une variété de cannabis à forte teneur en CBD.

Cette histoire a aiguisé la curiosité nationale et a presque incité l’adoption d’une loi en faveur du CBD.

X
Add to cart